dans Développement Personnel, Entreprendre

Comment combattre ses croyances limitantes?

Qui est aux commandes? 

Nous avons tous en nous deux personnalités.

L’une est courageuse alors que l’autre est peureuse…

L’une a de l’énergie à revendre, l’autre est triste et renfermée sur elle-même…

L’une nous empêche de vivre la vie que nous méritons réellement, l’autre nous ouvrira les portes de la chance et du succès dans notre vie professionnelle comme personnelle.

N’avez-vous jamais remarqué que certains jours, tout semble vous réussir ?

Vous sortez de chez vous, les personnes dans la rue vous sourient, vous faites signe au taxi il s’arrête, vous proposez une idée pendant une réunion, tout le monde l’adore etc..

Ce jour là, c’est votre vraie personnalité qui est aux commandes, le vrai vous 🙂

Tous les autres jours, vous laissez les commandes à votre mauvaise personnalité.

Pour vous aider à prendre conscience de qui est aux commandes, faites comme moi et donnez un petit nom à votre personnalité négative. Par exemple, dans mon cas comme je m’appelle Romain, le nom que j’ai donné à ma personnalité négative est Ronaze.

Ro de Romain + Naze de… Vous avez compris le principe 😉

Ça paraît un peu bizarre au début mais très vite ça vous permettra de prendre conscience de qui est aux commandes le matin. Votre personnalité qui pleurniche, celle qui a peur de tout, celle qui doute de tout et qui ne vous ménera nulle part. Ou celle qui vous fera vivre une vie pleine de saveurs ?

Dans la vie, soit on est Acteur soit on est Spectateur !

Si vous lisez ces lignes, c’est que vous avez en vous tout ce qu’il faut pour prendre le contrôle de votre vie et la diriger dans la direction que vous souhaitez, vers les objectifs que vous vous êtes fixés.

Prenez conscience de vos talents, des domaines dans lesquels vous êtes fort.

C’est l’unique façon de faire ce que l’on aime et d’être rémunéré à sa juste valeur.

On dit souvent qu’il faut sortir de sa zone de confort, je ne suis pas tout à fait d’accord avec cette vision des choses, ou du moins elle est incomplète. Oui, bien sûr il ne faut pas se contenter de faire uniquement ce que l’on sait faire sinon on ne progressera jamais et, qui ne progresse pas meurt lentement. Mais je pense qu’au lieu de nous focaliser sur nos défauts (comme l’école nous l’a si bien appris durant notre scolarité…), nous devrions tous nous focaliser sur nos forces et facilités pour justement les travailler au maximum afin de devenir les meilleurs dans notre domaine.

Prenez Michael Jordan par exemple, il était naturellement bon au basket mais ce n’est pas pour autant que son parcours a été facile. Il s’entraînait 2 fois plus que les autres au lycée, il arrivait toujours en avance sur le terrain et repartait toujours en dernier le soir. Oui il aimait le basket mais ce n’est pas ce qui l’a empêché de travailler, de souffrir, de suer sang et eau pour continuellement s’améliorer.

Il a raté de nombreux paniers, perdu de très nombreux matchs, ça a été très difficile pour lui mais il s’est accroché en faisant ce qu’il aimait le plus faire au monde. Résultat, son nom est aujourd’hui inscrit au Panthéon des légendes du basket ball.

Vous aussi prenez conscience de vos propres talents et travaillez les au maximum pour devenir des champions dans votre domaine de prédilection.

Tout est dans votre tête.

Votre pire ennemi se cache entre vos deux oreilles.

C’est vous-même qui bâtissez les murs de votre prison.

Saviez-vous qu’en Inde, on attache les éléphanteaux avec des chaînes pour leur faire comprendre qu’il ne sert à rien de se débattre pour s’enfuir car ils n’ont pas la force nécésaire pour briser leurs chaînes? Puis une fois devenu adultes, on ne les attache plus qu’avec de simples cordes. Cordes qu’ils pourraient aisément briser d’un simple coup de patte mais, persuadés qu’ils en sont incapables, ils n’essayent même pas…

Nous aussi avons nos propres barrières mentales. Barrières que nous devons absolument briser si l’on veut libérer tout notre potentiel et ainsi vivre la vie que nous méritons de vivre, celle qui nous correspond le mieux.

Alors n’oubliez pas les Entrepreneurs, si vous doutez de vous ou avez peur, c’est votre Ronaze intérieur qui parle ! Faites-le taire en prenant conscience de vos forces, de vos talents et en reprenant le contrôle de votre vie dès AUJOURD’HUI !

Posez-vous la question :

Quel sera mon futur si je laisse mon “Ronaze” aux commandes pour les 10, 20 ou 30 prochaines années de ma vie ? Ouch…

Vous avez le pouvoir de reprendre le contrôle, prenez-le !

Parlez en à un ami qui n'ose pas se lancer 🙂