dans Entreprendre

Quels sont les différents types d’investisseurs ?

Il existe globalement 3 types d’investisseurs.

1 – La Love Money 

Ce sont vos proches, votre famille et vos amis qui ne sont pas forcément du domaine de l’investissement mais qui vous aiment et ont envie de vous soutenir dans votre projet.

Pour vos proches, il est très important de leur faire réaliser que leur argent est perdu, qu’ils ne le retrouveront jamais. Vous devez réellement insister sur ce point car il ne faut pas qu’ils investissent avec l’intention de s’enrichir.

Il faut qu’ils le fassent avec l’intention de vous soutenir, de vous aider, point final.

Si c’est clair pour eux, qu’ils n’ont pas de problème avec ça alors ok, vous pouvez accepter leur argent sinon, vous risquez de mettre en péril une amitié ou des liens familiaux et là… c’est pas vraiment super pour les repas de famille du dimanche chez mamie.

Aucun projet ne vaut le coup de perdre ses proches, A.U.C.U.N !

Une fois que c’est clair dans la tête de tout le monde, faites leur signer une convention pour qu’ils renoncent à leurs droits de vote ou, qu’ils vous les cèdent. Oui, ça peut vous paraître un peu dur mais il ne faut surtout pas qu’ils aient de pouvoir décisionnel au sein de votre entreprise.

Soit ils le font pour vous aider soit, en vrai, ils le font pour s’enrichir…

Soit c’est A soit c’est B.

N’oubliez pas que l’argent rend fou.

Imaginez que votre startup fonctionne vraiment bien et qu’elle soit valorisée plusieurs dizaines de millions d’euros dans 2 ou 3 ans. Et que là, tout d’un coup, vous décidez de prendre une direction stratégique très risquée qui peut soit vous faire devenir numéro 1 du marché soit, au contraire, anéantir votre startup.

Vous qui connaissez parfaitement bien votre secteur, vous savez que le jeu en vaut largement la chandelle mais qu’en sera-t il pour vos proches et membres de votre famille qui a des actions chez vous qui valent des millions d’euros ?

Pensez-vous qu’ils vous laisseront faire sans bouger?

Pensez-vous qu’ils vous laisseront risquer de tout perdre sans lever le petit doigt?

Signez cette convention dès aujourd’hui pour être plus serein demain.

S’ils ne sont pas d’accord avec ça, c’est que de toute façon vous aurez des problèmes avec eux donc autant vous simplifier la vie et garder de bonnes relations en les remerciant mais en refusant leur argent.

2 – Les Business Angels

Ce sont les investisseurs que vous allez rencontrer une fois que votre produit est lancé (même modestement via de la Love Money) et que vous avez déjà quelques chiffres et datas à leur montrer. Un nombre de visiteurs, d’inscriptions, de clients et un vrai début d’activité.

Ce sont des hommes et des femmes qui ont très bien réussi dans leur secteur et qui ressentent le besoin de soutenir de jeunes entrepreneurs pour les aider à lancer leurs propres projets.

Ils revivent en quelque sorte, via leurs investissements, l’excitation d’une nouvelle aventure entrepreunariale mais en étant, cette fois-ci, pas eux même aux commandes.

Bien sûr, ils n’investissent pas de façon totalement innocente et désintéressée mais je pense qu’il y a une réelle dimension d’entraide et de bienveillance dans leurs investissements.

Ils vous apporteront bien plus que du simple argent, ils vous apporteront leur soutien et conseils enrichis de leurs propres expériences. Ils pourront aussi vous faire profiter de leur réseaux ce qui peut être un énorme plus vis-à-vis de la concurrence.

Néenmoins, vous pouvez malgré tout tomber sur des Business Angels qui ne sont là que pour faire de l’argent et rien d’autre…

Généralement, fuyez ce genre d’individu qui ne vous apportera pas grand chose…

Séléctionnez des Business Angels qui sont dans votre domaine, qui ont une réussite professionnelle en rapport avec votre secteur afin de pouvoir justement profiter de leurs conseils et réseaux.

Vérifiez toujours leur CV.

Qui sont-ils? Quels sont les succès à leur actif? Quel est leur réputation dans le secteur?

Vous devez faire un vrai travail de recherche avant de les contacter.

Tout d’abord parce-que si ça se trouve, ils ont déjà investi chez l’un de vos concurrents… Il ne faudrait donc pas leur donner tous vos chiffres et datas sur un plateau d’argent  😉

Puis, plus simplement, vous assurer qu’ils correspondent bien à votre projet.

On ne fait pas appel à un Business Angel qui a réussi dans le domaine de la comptabilité pour un projet Ultra Technologique dans l’Intelligence Artificielle.

Choisissez vos Business Angels non pas pour leur argent mais pour leur expériences.

Il vaut mieux faire entrer un Business Angel qui a peu de moyens mais énormément de compétences plutôt que l’inverse. Souvenez-vous qu’aujourd’hui, on a de moins en moins besoin d’argent pour lancer une startup.

Privilégiez donc les compétences et le réseau à l’argent.

3 – Ventures Capital

Les VC sont les investisseurs que vous allez voir quand vous avez passé la phase de lancement (Love Money) , la phase de consolidation (Business Angels) et que vous entrez dans celle de la croissance.

Ils vous apportent du capital de croissance pour booster ce qui fontionne déjà (Cf : Quel Argent et Pourquoi?).

Ce sont des institutions qui collectent l’argent d’hommes et de femmes richissimes qui souhaitent qu’un organisme gère leurs investissements à leur place.

Les VC ont donc des comptes à rendre à leur propres investisseurs.

Leur rôle est de séléctionner des dossiers avec le plus grand potentiel économique et le minimum de risques afin de dégager des retours sur investissements ultra positifs.

C’est pourquoi ils sont très séléctifs sur les dossiers qu’ils soutiennent.

Ils sont obsédés par la valorisation pre-money des startups dans lesquelles ils investissent afin de diminuer le risque et d’augmenter le potentiel retour sur investissement.

Lorsque vous serez dans cette phase là, gardez en tête que vous et votre Startup êtes ultra sexy à leur yeux sinon, ils ne vous accorderaient pas 5 minutes de leur précieux temps.

Prenez conscience que c’est vous qui leur faites une fleur en acceptant de les acceuillir au sein de votre entreprise et non l’inverse.

Allez voir tous les VC de la place et faites monter les enchères afin de, vous aussi, procéder à une séléction. La séléction du meilleur partenaire pour vous et votre entreprise.

Celui qui vous offrira les meilleures conditions (Valo  + Condition + Réseaux).

A ce moment là, la star c’est vous !

Ne l’oubliez pas 😉

Parlez en à un ami qui n'ose pas se lancer 🙂